S'identifier - Contact
 

 HL25 : Colisée - les bêtes de Norfendre

Note : 3.4/5 (27 notes)

 

Mots-clés : , ,


Hopla. Voici un nouveau patch de contenu qui arrive, en plein mois d'août pendant les vacances. Un peu étrange comme idée. Opération stuffage accéléré de tous les joueurs. Welcome everybody. C'est aussi le moment de tester la nouvelle instance. Evidemment, sortir une nouvelle instance en plein mois d'août, c'était franchement une idée bizarre. En fait, ils ont joué plus finot : l'instance est ouverte, mais pas les boss. Ils arrivent 1 par 1 chaque semaine. Un peu comme Sunwell, mais cette fois le rythme d'ouverture est connu à l'avance, et ça c'est top. Et puis, comme ça, on peut continuer à avancer dans Ulduar en parallèle parce que 1 boss sans trash, c'est pas ça qui va occuper toute la semaine... Et on a beau dire, c'est quand même une instance difficile vu le peu de guildes à l'avoir fini !

Mais revenons à nos moutons, et à la nouvelle instance. Enfin nouvelle instance... Alors là, sérieux, c'est quand même le plus gros foutage de gueule que Blizzard nous ait jamais sorti. L'instance, c'est une salle ronde, pas particulièrement jolie et point barre. Même les boss ont des skins connus ! Non sérieux, c'est juste hallucinant. Je m'emporte, je m'emporte, mais franchement, je pense que je vais en avoir rapidement marre de cette foutue salle ronde...

Cela dit, le premier boss est tout à fait intéressant. Et ça c'est bien ! Il consiste en trois boss qui arrivent l'un après l'autre très rapidement (en gros 5 secondes entre chaque).

Le premier boss est le magnataure Gormok. C'est la phase spé heal. Il y a de très gros dégats un peu partout et c'est super tendu. N'hésitez pas à cramer votre mana, le reste du fight est beaucoup plus light. Premièrement, y a des zones de feu, faut pas rester dedans (jusque là, ça va). Deuxièmement, le boss balance des snobolds, des petits créatures qui viennent se placer sur la tête d'un joueur et se mette à lui bouffer le crâne (très sympathique). Ca fait des gros dégats. Les heals raids doivent bien focus le joueur pour ne pas le laisser mourir et les dps s'occupent de tuer rapidement la petite créature (dps distance si le joueru ciblé est un distance, cac pour les cacs sinon, plutôt logique en fait). Le boss va aussi faire un stomp autour de lui, peu génant. Mais surtout, surtout : il tape comme une brutasse sur le tank et il balance des empalés sur le tank régulièrement. L'empalé est un dot de 3-4K toutes les 2 secondes qui se stackent. Ha oui quand même. Les 2 tanks vont se repasser le boss après chaque 3 debuffs (le debuff dure 30 secondes). A ce moment-là, c'est encore plus rigolo : le tank en cours continue à se prendre des grosses prunes de la part du boss, il commence à stacker les debuffs, et pendant ce temps là faut aussi soigner l'autre tank le temps que ses 3 debuffs s'en aillent (et 12K toutes les 2 secondes, c'est pas difficile à remonter, mais ça bouffe de la mana et du GCD quand même...).

Voilà pour le premier, globalement pas complexe, c'est uniquement les heals qui auront un boulot un peu difficile à faire. Et les dps feront tout pour éviter les dégats (zone de feu et snobolds). Le deuxième boss est le véritable combat technique. Pas très difficile une fois compris, mais pas mal de petites subtilités très intéressantes ! Ce sont en fait 2 vers jormungars : geule-d'acide et écaille-d'effroi... Heu ouais, on va les appeler Acidmaw et Dreadscale, ça fait déjà moins ridicule. Alors, en fait, c'est un peu compliqué : ils ont chacun des capacités différentes, en revanche régulièrement pendant le combat, ils vont s'enfouir dans le sol puis réapparaître en ayant échangé leurs capacités. Celui qu'il faut kitter devient l'autre et ainsi de suite. Un beau bordel dans les macros de /target...

En gros, le premier fait des dégats poisons, l'autre des dégats feu. Le premier est mobile dans la salle alors que le second est immobile (et peut être tanké par un distance). Les deux vers balancent des bolts en frontal, il faut donc les tanker dos au raid. Le premier balance des nuages de poisons à la Grobbulus, le tank doit donc le bouger régulièrement hors du poison. Le deuxième fait une simple bolt de feu. Bon, jusque là tout va bien. Attention au tanking, à pas se gourrer de cible après chaque réapparition, à bien les tourner hors du raid (sinon, ça fait de très jolis wipes...), et ça roule. Le côté sympathique du combat est le suivant : le ver de feu balance un debuff sur quelques joueurs de temps en temps qui pose un dot et fait des dégats réguliers (et conséquent) sur tous les joueurs à côté du debuffé ; le ver de poison balance un debuff de poison qui paralyse les joueurs au bout de 5-6 secondes, ils ne peuvent alors plus rien faire, plus lancer aucun sort, rien, pendant 30 secondes. Mais, si on met un joueur avec le debuff de feu à côté d'un joueur avec le debuff de paralysie, ça l'enlève ! Et voilà, le principe du combat : les debuffés feu se mettent à l'écart du raid, sauf quand y a des debuffés paralysés. Un mécanisme très rigolo ! Du coup, c'est beaucoup plus pratique que ce soit un caster distance qui tanke le ver de feu, car il peut se prendre la paralysie, et un tank physique qui se fait paralyser, il se fait tailler en pièce rapidement. Un dps distance, on peut continuer à le healer, les dégats de sorts restent les mêmes. Dernière remarque : quand un ver meurt, lme deuxième passe en enrage : mieux vaut les baisser relativement en même temps.

Bref un mécanisme très sympa à comprendre, mais pas excessivement difficile à gérer (en Hard-Mode, ça doit être une autre paire de manche...). Le troisième boss est le yeti Icehowl. Si vous êtes parvenu à tuer les 2 vers, celui-ci, c'est du gateau. Il,tape pas très fort sur le tank, sauf quand il fait sa super attaque à 60K (oui, quand même). Il balance aussi un ice freeze de temps en temps (comme les géants d'Hodir), 20K de dégats en 5 secondes sur tout le cône, pensez à vous disperser dans la salle, et il fait des knock backs de temps en temps. Le seul truc vraiment rigolo est le suivant : il se met à sauter au centre de la salle, faisant un énorme knock back qui repousse tous les joueurs au mur, puis il cible un joueur et va se mettre à foncer dessus. Tout ceux qui sont sur son chemin sont morts. Il faut donc s'écarter rapidement du chemin entre le joueur et le boss. Cela dit, il fait ça 3 ou 4 fois dans le combat, même si ça fait quelques morts, ça empêche pas de le tuer (à 25 du moins, à 10, c'est plus rude). Et petit bonus, une fois qu'il fonce dans le mur, il se fait stun lui-même, permettant de bénéficier de 15 secondes avec 100% de dégats en plus. DU coup, c'est un boss très très permissif qui ne devrait poser aucun souci.

Et voilà, c'est fini. Rentrez chez vous, y a plus rien à voir. Quand même un peu décevant cette instance avec un seul boss... Franchement fun, pas difficile pour un sou (franchement plus facile que toute la deuxième moitié d'Ulduar), et pourtant qu'est-ce que ça loote bien !

Commentaires

A noter pour Icehowl, si jamais il percute un membre du raid lors de sa charge il devient enragé et OS facilement un des tanks. Dans ce cas là un tir tranquilisant sur la bête est le bienvenu.

L'idéal étant de toujours éviter la charge de Icehowl pour profiter du debuff dégat quand il se prend le mur,  le raid a un buff vitesse juste avant la charge permettant de rapidement sortir de sa trajectoire.

 

 

Re:

Concernant les deux gros vers, certes en tuer un avant l'autre met le vivant en enrage, mais c'est tout à fait healable, puisque le bonus aux dégats est de 50 %.

Après l'avoir fait en 10, nous l'avons fait en 25 et cela n'a pas été plus difficile, nous tuons en premier celui qui lance l'acide car c'estle plus ennuyant. Le débuff feu lui ne pose aucun problème si le joueur ciblé s'éloigne rapidement du raid (lui ne prend pas de dégats à ma connaissance, seul ceux proches en prennent). Tuer les deux vers en même temps est un haut fait.

Sinon, niveau difficulté ça casse pas des briques, j'ose espérer qu'en épique le défi en vaudra plus la peine.

 

 

Re:

Suis assez d'accords avec l'analyse de l'anonyme au dessus de moi. Le combat casse pas des briques.
C'est telement easy qu'on avait même pas compris la méchanique que tu expliques avec le poison paralysant. Le tank paralysé prend cher mais c'est largement healable.

En p1, le guide du palaheal prend vraiment toute son importance :-), ce qui rend un peu le heal trivial tout de même :-(. Tu poses ton guide sur un des tank et tu overheal le 2ème. Tu tiens les deux tank en même tps. Limite tu peux le faire tout seul telement le heal du guide est abusé (à part quand tu es ciblé par une saloperie de furbold^^). Espérons que les prochaines difficultés soient à la hauteur de l'outil fournit.

C'est quand même chiant l'enragé de la p3, notre tank a du mourir 3 fois sur le down^^, vive les pierres de démo et le battle rez du druide^^.

Au final, je trouve que c'est la p2 la plus difficile. La p1, c'est du heal no-brain. Le stomp du boss est évitable en étant à max distance, et le DoT largement gérable avec un palaheal.

 

 

Une compo particulière qui rendrait le combats plus facile ?
Visiblement un palaheal est pas de trop, est ce que 2 c'est mieux ? Nous on a un mix Pala/pretre/druide tous stuffés conquete et naxx/malygos 25/uldu 10 (à10) est ce que ça passe ?

 

 

Re:

OK, fait hier soir à 10. Quelques wipes pour se familiariser avec la p2 qui est la plus difficile : "j'ai un debuff je fais quoi ???"
Enfin un combat ou on ne finit pas avec sa barre de mana pleine, c'est rafraichissant d'un côté mais d'un autre, on voulait faire la suite : pas de suite, on a voulu faire un try en heroique : pas dispo faut avoir fini l'instance en normal, mais comme l'instance ne peut encore pas être finie ce sera pour  plus tard.
Bon go uldu 10. J'ai la vague impression qu'il y a eu un petit up de certains boss là bas, c'est moi ou bien ?

 

 

Re:

Mon pauvre Rominet, vu ce que donne le boss suivant, il va te falloir au moins 5 lignes pour en faire la strat !! Je pense qu'à l'heure où j'écris ces lignes tu dois l'avoir down également, et que tu te demande sérieusement si un article sur ce "jaraxxus" en vaudra bien la peine... C'est malheureux, mais quand il n'y a plus rien à dire sur un boss, c'est qu'il y a comme une couille dans le potage, passez-moi l'expression...

En tant que grand fan de ton boulot depuis Bc, je me permettrai de lancer une petite avant-première de cette strat:

- "Alors attention les gars, celui-là il fait pop des adds sans arrêt, mais heureusement on peut les ban et.... Ah ben non ok ils sont tous morts oubliez ça."
- "Le boss n'a pas beaucoup de vie, mais étant donné qu'une grande part du dps se retrouve sur les adds, il ne descend pas très.... Comment? Mort? Ah bon..."
- "Tout cela serait au final relativement facile si le raid ne se prenait pas quelques dégâts, mais n'ayant pas eu le temps de les voir avant que le boss ne soit par terre, je ne me prononcerai pas sur la question ^^"

Ce boss mériterait une strat humoristique plus que tout autre, je te supplie d'en profiter pour en faire une de ce style^^


Amicalement votre.

 

 

Re:

Je ne peux que plussoyer Silaenoz, le boss est encore plus facile que le premier (il fallait le faire).
La qualité des loots en mode normal étant supérieur aux HM d'Ulduar, l'intérêt de celle-ci va diminuer encore plus alors que les nerfs l'avaient déjà bien entamé.
Nous ne sommes qu'en mode normal et les loots sont superbes, je pense qu'ils sont entrain de préparer le terrain pour icecrown. Le but de blizzard est que le maximum de monde soit suffisament stuff pour commencer l'Instance de LK dans les meilleures conditions quitte à nous donner une instance fade , insipide et sans grand intérêt.
Dernier point, onyxia le retour va apporter encore du free loot en vue d'Icecrown

 

 

Re:

Ben, en fait, je l'ai pas vu, j'étais en vacances. ce sera pour la semaine prochaine :)

 

 

Re:

Boarf faut juste souligner que les mages peuvent/doivent (sinon il faut probablement les dispell) voler des buffs stackés sur Jaraxxus (ou Jarasuxx du coup) qui up les degats magiques (ya bon).

Rien d'extraordinaire dans le fight (un peu de réactivié pour ne pas rester à coté des infernaux qui aoe au contact, éviter les flammes), c'est limite plus facile que les 3 boss d'affilés qui le précédent.

 

 

Un seul mot : DECEPTION !

Bon voilà, je passe juste pour dire un petit mot, pour l'instant je suis TRES déçu par la nouvelle instance, déja que le background est vraiment minable, la nouvelle instance est franchement moche, en plus de ça la semaine dernière les bêtes sont tombés au second try, aucun challenge, aucun intêret, mais surtout, cette semaine sur Jaraxxus, personne n'avait lu la strat, l'offi nous dit sur TS : Bon on fait un try pour du beurre, grosso modo lorsqu'il y'a un add qui pop on le défonce, et on retourne sur le boss, on verra ce que ça donne ! Et le boss est tombe au 1ER TRY ! Je précise que nous sommes une guilde qui fait surtout du raid 10, mais pas de façon intensive (2 à 3 soirs par semaine selon les dispo des joueurs, et 2 soirs par semaine de raid 25 en association avec une autre guilde), et qu'on vient de tomber Yogg Sarron y'a pas 3 jours ! Donc voilà, je suis vraiment très déçu par ce raid en espérant que la version héroïque apporte un challenge un tant soit peu intéressant, jusque là ce raid mérite vraiment un ZÉRO POINTÉ ! Je trouve vraiment stupide l'idée de devoir nous faire attendre 5 semaine pour pouvoir jouer cette instance raid avec une difficulté qui apporte un vrai défi ! Autant Ulduar est une vraie réussite (oui oui, un grand bravo, une instance magnifique et très équilibrée), autant je trouve que ce raid ne vaut pas un clou !
(Bon je m'emporte un peu mais qui sait, peut être le 3ème boss nous tiendra en échec plusieurs soirées, voire plusieurs semaines ! )

 

 

Re: Un seul mot : DECEPTION !

Juste pour mettre les points sur les i : faire 2-3 raids 10 par semaine + 2 raids 25, c'est jouer de façon intensive... Ou alors, faut que tu me dises ce que tu fais dans la vie de façon plus intensive que ça (à part ton boulot / études). Ca représente entre 15 et 20h de jeu par semaine a minima !

Tuer Yogg-Saron, c'est être dans les 3 ou 4% de joueurs qu'ils l'ont fait ! Bravo à vous, mais ne minimisez pas l'investissement que cela représente, même avec une bonne organisation.

Bien sûr, si vous avez un gros roster et que vous faites chacun une seule soirée par semaine, réduisant votre investissement temps d'autant, ce commentaire s'autodétruira :)

 

 

Ou pas, le 3eme boss étant trivial.

 

 

On doit être des pauvres loosers...

Le 3e boss nous donne du fil à retordre, bon on a passé qu'une heure de try dessus pour le moment.
Je suis prêtre heal et je me fais défoncer au bout de 10 secs, pareil pour homologue druide heal.
En gros j'ai l'impression qu'y aller avec 9 dps et un palouf heal serait peut être plus rentable...

 

 

Re:

MInce alors ... nous aussi on doit être des gros noobz .... on a pas trouvé le (les) 3eme boss trivial du tout ... c'est même plutot lui (eux) qui nous a trivialisé assez rapidement ...
Mais définitivement ... dans ce jeu, ya les megaroxxorkikitoudurs et les povres péons ...

Un peu de retenu et de modestie ne font pas de mal ... surtout que les commentaires du style "on est arrivé, on l'a OS et on est reparti", ne font pas avancé grand chose (á part sans doute le développement de maniére surdimenssionné des egos) ...
Des conseils, ou une description constructive des points que vous avez estimé stratégiques pour vous aider á OS ce truc que des autres osent appeler un boss ...

En tous cas, merci á Rominet pour ton blog ... et les débats qu'il provoque :-)

 

 

Re:

Mmm perso je pense pas que le 3ieme boss du colisé soit vraiment un freeloot, surtout en 25.

En 10 je pense que ça peut passer assez facilement si les gens ont tous du stuff uldu 25 et ont un minimum de réactivité (et pensez à sortir vos bijoux PVP pour les CC).

En 25 c'est deja plus dur, l'ordre dans lequel vous tuez les adds à son importance. Nous nous avions essayé de burn un à un les healers mais en faisant ça les dps ont le temps de bien descendre tout le monde ...

Du coup, on a focus 1 healer en 1er, puis un gros dps, puis 1 autre healer etc ... Vous devez voir les adds les plus dangereux en face. Dans notre cas on a fait :

- drood heal - war dps - chaman - demo ...

Certains sorts devraient être utilisés le plus possible (meme s'il y a rendements decroissants dessus comme en pvp): fear de zone, moutonnage, etc ...

Quand un mec est focus et qu'il est fragile (genre un mage) il doit essayé au max d'eviter le focus des dps d'en face (blink, bloc ...) , en gros avoir les memes reflexes qu'en pvp !

Les clefs du combat sont les mêmes qu'en arène : "crowd control au max, focus tous la même cible, survivre"

 

 

Re:

Pour l'évent des gladiateurs (donc 3ème boss) celui demande un peu plus d'organisation du groupe de raid car il faut gérer tous les contrôles possible et inimaginable sur les adds.

c'est certainement les boss qui nous ont fait le plus wipe mais une fois le fight maîtrisé il reste assez facile.

Nous focusons en premier les healer sauf le druide par lequel nous finissons, celui-ci est la plupart du temps bane, cécité, tornade enfin tout ce qui l'empêche de soigner car il est ennuyant avec tous ses dots.

un prêtre est assigné au dispell de masse pour enlever les différents soins et autres effets. attention au dispell de la malédiction instable vos compagnons prennent cher.

Il faut éloigné le plus possible certaine classe qui font des ravage. On peut arriver ainsi à Kitter le DK.

Les mobs sont tauntables mais leur aggro ne restent pas fixé. Ils sont sensible à quasi tous les contrôles mais en dégressif, cela se gère comme en pvp;

Ce mettre en stuff pvp n'est pas nécessaire voir à mon avis déconseillé pour garder sufisament de puissance.

 

 

Mes autres sites