S'identifier - Contact
 

 HL25 - Ulduar : Thorim

Note : 3.4/5 (23 notes)

 

Mots-clés : , ,


Dernier guide Ulduar avant une pause de 2 semaines pour cause de voyage au Japon ! Et quel guide ! Hautement symbolique, voici Thorim, le fameux Thorim que l'on voit tout le long des quêtes des pics, que l'on aide à retrouver son proto-drake, que l'on aide lors de son combat contre Loken (enfin pas trop, on est surtout là en spectateur), que l'on avait laissé prisonnier aux mains de Loken qui l'avait emmené au plus profond d'Ulduar. Le revoici, en pleine forme, et cette fois, il va falloir le combattre !

Nous sommes bien au coeur d'Ulduar, en surplomb par rapport à la prison de Yogg Saron. Les 4 gardiens sont là, chacun dans son antre. Déjà, le concept d'avoir accès aux 4 gardiens dans l'ordre que l'on veut, c'est vraiment sympa, une instance non linéaire, c'est toujours agréable. Thorim est dans le 2ème couloir en partant de la droite (le premier étant Hodir que l'on verra plus tard). Attention à la patrouille qui s'avance jusqu'à lentrée du couloir, occasionnant régulièrement des pulls inattendus de la part de joueurs trop avançés. Uniquement 2 packs de trash très simples ici : faites un focus sur celui qui n'a pas de marteau scintillant, il debuff le tank allant jusqu'à le one-shooter si les dps ne l'ont pas tué avant. très rapidement, on arrive devant Thorim, dans une grand arêne. Ca fait un peu BRD-like : une grande arêne, plein de nains de fer en spectateur, ça donne envie d'en pull un pour voir si toute la salle vient avec... :) Avec, cette rencontre, on voit aussi pour la première fois l'influence d'Arthas dans les derniers événements. Comme on pouvait si attendre, Thorim est ensorcelé (à l'époque de BC, on aurait dit corrompu). Alors qu'il allait nous reconnaître, voici qu'une vrykul, créature d'Arthas, apparaît pour garder l'esprit de Thorim sous contrôle. Hum hum, le retour de Yogg-Saron aurait donc bien été orchestré par Arthas...

Alors, j'adore ce combat. Ca fait longtemps que je le demandais : un boss qui demande de diviser le groupe de raid en deux et que les deux groupes interagissent de manière indirecte. Et bien, Blizzard l'a fait. Le boss n'est pas excessivement complexe, c'est surtout une question de course à la montre et il faudra un gros dps pendant tout le long du combat. Si vous n'avez pas le dps, vous pourrez toujours tourner l'équation dans tous les sens, ça marchera pas, inversement si vous avez un très gros dps, le boss sera quasiment trivial. Dans une phase d'introduction, tout le monde s'avance dans l'arêne et dézingue le gros ver ainsi que le groupe de pnjs (commencez par le healer de préférence). En 20 secondes, c'est réglé, le combat commence. A ce moment-là, il faudra qu'un groupe s'avance rapidement en direction d'une porte sur la gauche et s'engouffre dedans dès la fin de l'animation du boss, pendant que le 2ème groupe reste dans la salle.

Le groupe couloir devra avancer rapidement en prenant les mobs les uns après les autres (attention aux healers : à focus en priorité). Au fond du couloir, un mini-boss balance des jets de flamme régulièrement sur un côté du couloir en l'indiquant via une animation de son bras. C'est super bien foutu, il faudra régulièrement se décaler sur la droite ou sur la gauche en fonction du boss. Pas dur, mais il faut un bon timing. Pullez le mini-boss dès qu'il n'y a plus de mob et déchirez-le (il ne fait rien de spécial). A sa mort, la porte derrière-lui s'ouvre et on continue à avancer. Il y a alors un pack de 4 mobs dont 2 heals, puis en haut de l'escalier le deuxième mini-boss un peu plus difficile : il balance de temps en temps un debuff sur un joueur qui l'empêche de bouger et qui fait exploser une bombe 5 secondes plus tard. Tous les autres doivent s'écarter de ce joueur. Une fois mort, la deuxième porte s'ouvre permettant l'accès à Thorim pour commencer la P2 (en chargeant sur Thorim, attention à bien passer sur les côtés du couloir, Thorim balance une grosse boule d'énergie au centre qui OS tout le monde, ce serait bête alors que vous êtes arrivé là...).

Pendant ce temps là, le groupe resté dans l'arêne va faire face à des groupes de mobs qui popent sans arrêt et de plus en plus vite. Le tank principal devra rester au centre de la salle, les autres joueurs se répartiront en cercle à 5 mètres du tank, de façon à éviter les cleaves des gros mobs, que tout le monde soit à portée de heal, et à portée du taunt du tank, et que les mobs soient paqués pour bien aoe. Attention à bien tuer les évocateurs en premier, ce sont des healers, et attention au champion qui tourbillone. Ca a l'air difficile dit comme ça, et ça l'est vraiment ! Les mobs popent vraiment très très vite, et il faudra être capable de dps très très vite, tout en faisant un bon focus pour tuer les plus génants en premier. Dans le même temps, Thorim balance de temps en temps sa masse qui stun pendant quelques secondes.

Pas beaucoup de conseils à donner sur la composition des deux groupes, ils devront être à peu près équilibré. A vous surtout de faire quelques essais pour voir comment les dps se partagent le boulot. Le but étant pour le groupe 1 d'atteindre Thorim avant 5 minutes, et pour le groupe 2 de tenir du mieux possible sans mort.

Lorsque le groupe couloir atteint Thorim, il saute dans l'arêne et les mobs arrêtent de poper. Le combat devient bien plus statique : gros dps sur lui  et c'est tout. Attention, de temps en temps, le boss balance un debuff sur le tank qui enlève 200 points de défense pendant 15 secondes, il faut alors absolument qu'un deuxième tank taunt immédiatement. Le mécanisme commence à être connu (entre Tranchécaille et Kologarn, on s'est habitué). Par ailleurs, le boss active une orbe autour de l'arêne régulièrement, ce qui d'une part occasionne une décharge électrique dans la zone entre l'orbe et le boss (pensez à vous déplacer les gens) et qui buffe le boss qui tape 15% plus fort. C'est donc un soft enrage : il faut tuer le boss avant qu'il ne finisse par OS les tanks...

En résumé, la P1 est clairement la plus difficile, elle nécessite un gros dps, une bonne gestion du multi-aggro, et du dps multi-cible, ainsi qu'une bonne connaissance du combat pour l'arrivée des adds et l'avancée dans le couloir. Une fois la P2 lançée, c'est généralement gagné (s'il n'y a pas eu de mort en P1), si les dps tapent suffisamment.

Voici votre premier gardien libéré et votre première pièce T8. Enjoy.

Et moi, je me souhaite un bon voyage au Japon :)

Commentaires

Petite précision

Sif, la vyrkule à coté de Thorim n'est pas une créature du fléau. Elle fait justement parti de la rare bande de ces bébêtes à ne pas avoir rejoint Arthas, néanmoins celle que l'on voit dans le donjon n'est qu'une illusion génerée par Yoggi pour garde Thorim sous contrôle, la véritable Sif (épouse de Thorim) étant morte auparavent.
A part cela pourrait on avoir des détails sur les hard-modes? Bon, c'ets pas tout de suite qu'on les entame mais ça pourrait être interesant pour s'y préparer.
Sinon merci pour ce(s) guide(s) et bon voyage ;)

 

 

Tu pars où au Japon ?

 

 

"Alors, j'adore ce combat. Ca fait longtemps que je le demandais : un boss qui demande de diviser le groupe de raid en deux et que les deux groupes interagissent de manière indirecte."

Y'a Gothik aussi comme ça à Naxxramas ^^

 

 

Re:

Oué mais chez Gothik les deux groupes font la même chose et combattent les mêmes mobs...

 

 

Mes autres sites