S'identifier - Contact
 

 HL25 - Ulduar : Tranchécaille (Razorscale)

Note : 3.9/5 (24 notes)

 

Mots-clés : , ,


On continue la visite officielle par le deuxième boss de l'instance. Après le leviathan explosé, avancez jusqu'au croisement et prenez sur la droite par l'escalier. Et vous voilà devant Tranchécaille. 0 trash. Juste le boss. Ca, c'est bon. Et dire qu'il y a encore 1 an, les devs de Blizzard nous assurait : "les joueurs n'aiment pas les trashs, mais c'est primordial, il faut des trashs dans les instances." Certes, mais là, Ulduar a clairement beaucoup réduit tous les trashs, et en a laissé juste ce qu'il faut ! Y a bon.

Alors Tranchécaille, on sait pas trop qui sait. Un proto-drake de fer, une créature des titans vraisemblablement. D'où vient-il, que fait-il ? On sait pas trop mais dans le doute, ce serait con de se laisser un ennemi dans le dos pendant qu'on avance dans la citadelle, mieux vaut éliminer tous les dangers potentiels. Sur ce combat, on retrouve tous les nains de l'expédition qui viennent nous aider, c'est sympa. Une mise en scène presque digne du Temple Noir. Niveau combat, c'est du lourd : plein d'adds à offtanker, des switchs à faire sur le boss, un gros dps à fournir et des heals au taquet. Ce boss est le vrai premier mur de l'instance. Il faut des joueurs bien stuffés, réactifs et connaissant le combat. Si vous tombez ce boss, vous êtes prêt pour le reste de l'instance, les autres boss étant globalement d'un même niveau question stuff, organisation et réactivité exigée.

Comme tous les dragons, ce boss se fait en plusieurs phases avec des phases en l'air et des phases au sol. Au départ le boss est en l'air et on en peut pas le toucher. Des nains de fer popent un peu partout avec leur engin qui creuse le sol. On mettra deux tanks sur les côtés gauche et droit, pour prendre un paquet chacun. Parfois, c'est une sentinelle qui pope, un add un peu plus gros, qui tape bien plus fort et surtout fait un joli tourbillon qui explose les cacs. Pour ça un troisième tank le récupère et le positionne au centre, seuls les dps distances s'occupent de lui. Dans le même temps, Tranchécaille ne reste pas immobile, il balance des boules de feu très régulièrement (toutes les 2 secondes environ) sur un joueur aléatoire, boule de feu à 10-12K tout de même. Et il balance aussi une bombe sur un joueur qui fait apparaître des flammes bleus au sol autour du joueur faisant un gros dot de 5K toutes les 3 sec pendant 20 secondes. Pensez à en sortir. Du coup, le combat est assez chaotique, y a des adds de partout, certains dont il ne faut surtout pas s'approcher ou c'est le OS, y a des zones bleus partout également. Les heals doivent être extrêmement vigilants : 10-12K toutes les 2 secondes, ça fait mal, surtout si c'est le même joueur qui se le prend 2 ou 3 fois d'affilée. C'est d'ailleurs plus simple à 25 qu'à 10 : à 10 les dégats sont les mêmes, et il y a bien plus de chance que ce soit le même joueur qui les prennent (1 chance sur 10 au lieu de 25).

Pendant ce temps-là, les pnjs nains s'activent à réparer des lance-harpons devant la zone de combat. Au bout d'une petite minute, il répare un harpon, un joueur peut alors cliquer dessus pour lancer le harpon sur le boss. Au bout de 4 harpons (2 seulement à 10), le boss est emprisonné dans les 4 harpons et est ramené au sol. Là, c'est la phase bourrinage dps ! Vous avez une vingtaine de secondes pour lui enlever 25% de sa vie. C'est excellent et ça apporte vraiment un gameplay intéressant pour les dps de devoir burst de cette façon-là sur un court instant. Il n'y a pas de dégats raids pendant ce temps-là, les healers peuvent regen ou dps également. Au bout de 20 secondes, le boss s'énerve et explose les harpons avant de se ré-envoler. Et la phase 1 recommence : des adds repopent, les harpons se font réparer, etc. Si le dps est bon, vous parvenez à le descendre à 50% pendant la deuxième phase au sol, sinon, il faudra attendre 3 (mais ça devient rude niveau mana des heals et le timer d'enrage devient dangereux...)

Arriver à 50%, le boss descend au sol. Les adds ne popent plus et ça devient un combat de type dragon des plus classiques : attention au souffle, attention aux coups de queue (je ne sais pas s'il y en a). Le boss balance des debuffs sur le tank qui augmente les dégats de feu et réduit l'armure de 20%. Au delà de 2 ou 3 debuffs, faites switcher les tanks, sinon le tank se fait OS. Attention, le boss continue aussi à envoyer des bombes de flamme, le tank doit donc se déplacer pour ne pas rester dans la zone, les autres joueurs doivent donc se déplacer également. Bourrinez le boss pour éviter que les tanks prennent trop de debuff, et c'est gagné ! La P2 est surtout un combat de heal : overheal sur le tank un peu comme à Gruul, ça passe bien...

En conclusion, c'est un très beau combat très varié qui mélange vraiment un peu de tout. Niveau tanking, il faut gérer les adds, il faut aussi gérer les debuffs et les taunts sur le boss en P2. Niveau dps, il faut dps sur des adds, faire un burst dps de 20 secondes en phase au sol, puis avoir un bon dps de fond pour la P2. Niveau heal, il y aura du gros heal de raid en mode individuel (pas du heal en aoe), et du gros heal de tank qui tache sur la P2. Bref, vraiment de tout, une belle introduction à Ulduar.

Commentaires

veranus

bonjour rominet tout d'abord je voulais te dire que grace a toi je connais pas mal de strat et tu m'a bien aidé en raid maintenant tu dit que tu a jamais vu ce drake mais en fait c'est tout simplement veranus la monture de thorim et oui quand a la fin de la suite de quetes loken dit "je vais trouver a faire pour le drake" il entendait par le mettre en boss voila c'était pour éclaircir sa
Allez bye et continue tes commentaires sur les strat c génial

Folkvir

 

 

Re: veranus

Des précisions : Phase 1 : il y a un cercle sur le sol. Quand les toupies naines pop DANS le cercle, c'est AUTOMATIQUEMENT une sentinelle. L'autre stratégie, vu qu'elles infligent de très gros dégats aux tanks également, est de mettre tout le monde dessus et les burst : le premier tourbillon ne survient pas avant un bout de temps plus que correct pour un raid moyen pour les défoncer.
D'autre part, le cercle délimite la zone dans laquelle on se fait bump par l'envol de razor.
Ensuite : pas de coup de queue, et pour terminer, le debuff posé sur le tank réduit également sa vitesse de 25%. 4 debuffs et le tank n'a plus d'armure et plus d'aggro; et risque de se faire immobiliser dans les flammes.
En gros, P1 = Gothik + Heigan like; P2 = Grobbulus + Al'ar like.

 

 

Tranchécaille on sait qui c'est !

 La je suis un peu déçu, parce qu'on sait très bien qui est Tranchécaille, c'est en fait la mère des couvées des protodrakes bleus, Veranus de son nom, et qui se trouve être capturée par Loken lorsque celui ci s'empare aussi de Thorim.
Tout le monde a forcément fait ces quêtes puisqu'elles font partie de la série menant à la réputation des Fils de Hodir.

D'ailleurs les nom des objets que drop Tranchécaille ne laissent pas de doute quant à son origine :
Lien de la matriarche dragon
Oeil de la mère des couvées
Brassards de la mère des couvées
Ceinture du wyrm vaincu
Plaie de Veranus

 

 

Mes autres sites