S'identifier - Contact
 

 IPad : where's my water ?

Note : 2.9/5 (159 notes)

 


Presque 2 mois sans post concernant l'ipad. Une honte. Je vais y remédier en parlant du dernier petit jeu casu à la mode : where's my water ? Un énorme succès sur l'app-store, complètement mérité, voilà le digne descendant de Cut the rope !

Le jeu est un puzzle game pour casu, tout ce qu'il y a de plus classique. Plusieurs mondes, plusieurs niveaux dans chaque monde, 3 étoiles à obtenir à chaque niveau, on est en terrain connu. Le concept est presque aussi simple que Cut the rope : on interagit avec le monde en creusant des galeries dans la terre (en posant simplement le doigt là où on veut creuser), l'objectif étant d'amener de l'eau qui arrive généralement via un robinet) dans une zone de sortie prédéfinie, et si possible de passer par les trois canards (correspondant aux étoiles habituelles) positionnés quelque part dans le niveau. Voilà le principe extrêmement simple, il s'agit d'enlever la terre pour faire passer de l'eau quelque part. Evidemment, tout comme Cut the rope, ça se complexifie au fil des niveaux : on trouve des murs indestructibles, de l'eau toxique, des switchs, des bombes, des filtres, des pompes, etc. Mais fondamentalement, l'interaction avec le niveau reste limité à creuser la terre un peu partout.

En terme de difficulté, c'est légèrement plus simple que Cut the rope, deux ou trois niveaux ont nécessité de me creuser la tête ; mais en général, la solution est évidente après 2-3 minutes d'essai, si ce n'est juste en regardant le niveau. Un peu dommage, j'aurais aimé une plus grande difficulté, mais c'est a priori un combat perdu d'avance, l'orientation actuelle des développeurs étant généralement de simplifier le gameplay de façcon à ne jamais avoir de joueurs bloqués plus de quelques instants. Dommage.

Tout comme Cut the rope, le jeu repose sur un personnage adorable, en l'occurrence un alligator qui a la facheuse manie de vouloir rester propre (d'où l'objectif de lui fournir de l'eau pour son bain). Les mimiques qu'il fait régulièrement (que ce soit de contentement lorsque l'eau arrive, de détresse lorsque de l'eau toxique arrive ou d'énervement lorsque le joueur est trop long) sont tout bonnement adorables et participent clairement à la qualité du jeu (et l'intérêt qu'y porte mon amie). Comme Cut the rope quoi.

Bref, si vous avez aimé Cut the rope, n'hésitez pas un instant, where's my water est un excellent complément !

Commentaires

 Merci pour ce conseil éclairé, j'ai effectivement beaucoup apprécié Where's my water suite à ton post ! 

Par contre, je ne suis pas d'accord sur ton commentaire concernant la difficulté du jeu. OK le jeu est conçu pour être traversé relativement aisément et ne pas se retrouver bloqué sans fin par un niveau. Mais personnellement j'ai eu bien plus de mal à terminer "Wher's..." que "Cut The Rope". Je considère que le niveau de difficulté "normal" inclut les 3 canards/étoiles. Certains niveaux avec 3 canards m'ont demandé beaucoup d'essais, en tout cas bien plus que ce que j'ai pu affronter dans Cut The Rope. J'adore néanmoins ces deux jeux à égalité ! 

Pour finir, une petite réflexion : je trouve que les développeurs font face à un énorme défi quand il s'agit de jauger la difficulté de ce genre de jeu. On se plaint facilement d'une trop grande facilité, mais finalement, le moindre niveau rédhibitoire risque de faire abandonner le joueur (qui est un joueur casual par définition sur ce genre de support).

Exemple : je te recommande le test de "feed me oil", qui pour le coup propose une difficulté vraiment extrême, selon moi. Le principe est le même, niveaux à 1-2-3 étoiles, un liquide à amener d'un point A à un point B, packs de niveaux débloqués au fur et à mesure. Eh bien je trouve que la difficulté de ce jeu est vraiment trop élevée. Essayer d'avoir 3 étoiles partout est vraiment un truc d'acharné ! J'en fais partie, mais j'ai quand même renoncé définitivement sur quelques tableaux. Certains sont même dur à finir sans étoile.
Tout ça était pour dire que la relative simplicité de "Cut.." et "Where's.." est selon moi garante du fun de ce genre de jeu. On progresse assez rapidement, avec 2-3 étapes triture-méninges. C'est parfait pour mes trajets en métro.

 

 

Mes autres sites