S'identifier - Contact
 

 Jeu IPad : Pixel Defenders Puzzle

Note : 3.1/5 (143 notes)

 


 Et voici encore un match-3 pour l'ipad... Après Puzzle Craft le mois dernier, voici Pixel Defenders, un honteux plagiat de Triple Town avec un très léger aspect tactique supplémentaire. C'est ce côté tactique supplémentaire qui donne toute sa saveur au titre néanmoins !

Alors, c'est quoi le principe de Triple Town (et de Pixel Defenders du même coup) ? A partir d'une grille régulière, il s'agit de positionner 3 éléments côte-à-côte. Lorsque 3 éléments sont mis ensemble, ils se transforment en un élément de niveau supérieur, qu'il faut à nouveau combiner par trois pour avoir l'élément supérieur N+2 et ainsi de suite sur un grand nombre de niveau. Evidemment, il y a quelques éléments aléatoires qui viennent géner le jeu. Des obstacles ou des personnages mouvants qui obstruent temporairement une case (juste celle sur laquelle je devais poser le dernier élément pour faire poper un super élément, bordel !). Mine de rien, c'est simple, mais tactique et bien plus chouette que le standard match-3.

Et Pixel Defenders dans tout ça alors ? Et bien, le principe de base est le même. Les éléments à combiner sont des soldats qui augmentent en grade. On peut faire attaquer les soldats en utilisant des points d'action pour éliminer les adversaires qui apparaissent au-dessus du champ de bataille. Chaque unité a des pouvoirs particuliers, attaque à zone d'effet, ralentissement, dommage dans le temps, etc. Les unités ennemis ont un compteur et ils attaquent le personnage principal (qui se ballade sur la grille) à la fin de ce compteur. En général, mieux vaut les avoir tuer avant qu'ils ne finissent leur compteur. Contrairement à Triple Town qui n'avait qu'un seul "niveau" et un simple système de high-score pour occuper les joueurs, Pixel Defenders a une quarantaine de niveaux, qui font varier les unités disponibles et les unités attaquantes, de façon à faire varier le jeu.

Voilà donc pour la description de Pixel Defenders. Côté graphisme par contre, c'est la cata. Ca vogue sur la vague rétro avec des gros pixels tout moche, un son en MIDI digne des années 80. Evidemment, pour un studio indépendant, ça évite de devoir prendre des artistes, et puis ça passe pas trop mal sur les petits écrans des iphones. M'enfin sur ipad et facebook, ça pique les yeux quand même. DOnc bon, c'est pas pour les graphismes qu'on achètera le jeu.

Et puis, pour moins d'un euro, on va pas se faire prier. Bref, un très bon petit jeu casual à nouveau pour l'ipad !

Mes autres sites