S'identifier - Contact
 

 le futur du PC : l'informatique mobile

Note : 3.1/5 (210 notes)

 


 Ca fait maintenant deux semaines que j'ai reçu mon nouveau joujou (cadeau de mon employeur pour Noël) : le Galaxy Nexus. Jusqu'à présent, j'avais résisté à l'appel du smartphone, restant avec mon humble Nokia des années 90... Mais faut dire que c'était quand même de plus en plus dur. Entre les amis qui achètent leur ticket de train depuis leur iphone, ceux qui utilisent le GPS du téléphone pour s'orienter, ou tout simplement pour lire leur email, ça devenait tentant.

Du coup, j'ai testé le nouvel Android. J'ai été conquis. J'ai plusieurs connaissances qui reconnaissent que c'est le premier téléphone Android qui est vraiment un cran au-dessus de l'iphone. Je ne commenterais pas, je ne connais pas assez l'iphone pour juger. Mais en tout cas, j'adore mon nouveau téléphone. Non pas pour téléphoner hein, parce que ça, mon nokia le faisait très bien ; mais pour tout le reste. Lire ses mails, travailler son vocabulaire espagnol avec Anki (qui est cette fois gratuit, pas comme sur iOS), avec une carte toujours sur soit, pouvoir tracer son chemin pour les randonnées, pour les jeux aussi (parce que je reste un joueur) et tous les petits trucs absolument pas nécessaires et donc indispensables : la météo, la calculatrice, le calendrier, wikipedia, un tableur simple pour calculer les dépenses, etc. C'est vraiment mon nouveau petit compagnon. Rien de révolutionnaire pour tous les utilisateurs de smartphone à vrai dire, mais je découvre que voulez-vous...

Mais surtout, au delà du smartphone lui-même, le message que je voudrais faire passer, c'est que c'est toute l'informatique qui est en train de basculer vers les mobiles. Ok, on l'entend depuis quelques années déjà dans la presse, tous les journalistes nous le disent, mais ça fait quand même un choc de s'en rendre compte soit-même. Le PC est mort. Ou plus exactement, le PC en tant que machine multimédia chez les particuliers est mort.

Si on y regarde bien, à quoi sert le PC de nos jours ? A checker ses mails et Internet en général... Un ipad remplace plutôt bien cette fonction. A jouer... Le jeu PC est moribond et se fait remplacer par l'ipad et les consoles. A écouter de la musique et regarder des films... Les boitiers multimédias remplacent avantageusement tout ça (merci à Spotify et autres Netflix). Faire un peu de retouche photo (y a plein d'outils pour ça, même si ça vaut pas Photoshop). Finalement, il reste une fonction que les consoles, TV, tablette et autres téléphones portables n'ont pas : la possibilité d'écrire. On n'a pas encore trouver de bon remplaçant au clavier... Les claviers virtuels sont à des années lumière en terme de confort et de rapidité (ça me viendrait pas à l'esprit d'écrire plus que 3 ou 4 lignes pour un email sur l'ipad), les TVs et consoles n'ont pas de clavier (Google a bien essayé avec le clavier Logitech couplé à une GoogleTV, mais ça a été un foirage complet). Globalement, pour le moment, c'est l'une des seules choses sur un PC qui n'est pas remplaçable aisément.

Mais on est pas très loin de la mise au rebut du PC... Suffit d'avoir un bon clavier pour iPad, un serveur NAS qui tourne dans un coin du salon pour faire l'interconnection avec toutes les applis et on est bon. J'exagère un peu mais pas tant que ça. Les jours du PC sont comptés...

Commentaires

J'ai du mal à imaginer comment on pourrait jouer à un mmorpg sur une console ou une tablette.
Difficile de remplacer la riches d'une interface PC dans ce cas.

Ou même RPG tout court, exemple :
Je me suis laissé tenter par Skyrim suite aux bonnes critiques.
Mais après des années de wow, la pauvreté de l'interface de ce jeu issu du monde console et mal adapté sur PC m'a déçue.
Comment peut-on jouer à un (mmo)rpg sans un clavier complet et un pointeur aussi précis qu'une souris ?

 

 

Pomme-shift-click

L'ennui avec une tablette ou un smartphone, c'est qu'il n'y a pas énormément d'interactions possibles en dehors de toucher et glisser, même avec plus ou moins de doigts. C'est pour cela que Flash ne rime pas à grand chose sur les mobiles : l'écran tactile ne peut pas faire la différence entre un contact du doigt qui exprime "je valide ce que je touche à l'instant" et un contact qui exprime "c'est là que je veux simplement placer le curseur". Cela rend impossible l'utilisation de certains menus déroulants par exemple...

C'est également dans l'utilisation avancée d'outils professionnels qu'on voit toute la nécessité d'un système plus évolué que le simple toucher-glisser. Je suis infographiste de profession et Photoshop n'est pas pour moi un jouet. Presser deux ou trois touches — appelées "modificateurs" — en même temps que je clique la souris est une action que je répète plusieurs fois par minute lorsque je travaille. En l'absence de "modificateurs", je serais obligé d'aller chercher dans les menus chaque variante de mon outil. Non seulement je perdrai du temps dans ces aller-retours incessants, mais en plus les menus en questions seraient beaucoup plus nombreux et complexes puisqu'il faudrait y ranger les myriades de variantes une par une.

Si vous ne voyez pas trop de quoi je parle, utilisez l'outil Lasso dans Photoshop. Détourez un peu quelquechose, puis en cours de route, sans relacher la souris, maintenez enfoncée la touche Alt. Vous passez en lasso polygonal, qui est une variation du lasso "rond" de base. Vous pouvez maintenant cliquer des segments longs au lieu de tracer à la main. Relachez tout et la sélection se ferme. Maintenant, vous pouvez ajouter ou retirer à cette sélection en pressant les touches Shift ou Alt lorsque vous utilisez à nouveau le Lasso. Ce sont là encore des variantes du même outil. Faire varier l'outil Lasso par le seul biais d'un écran tactile est-il envisageable ? J'en doute fortement.

On revient donc à la nécessité d'un système de saisie plus riche en possibilités que le simple contact de doigt(s) sur la vitre. Vous aurez beau imaginer des gants tactiles évolués ou un système de pédales commandées aux pieds, il sera de toute façon question à un moment ou un autre de "modificateurs". Et pourquoi faire compliqué quand ce qui est simple existe déjà : le clavier.

Nous revoilà donc devant le bon vieux couple écran + clavier, c'est à dire devant un PC ou un Mac.

Ceci dit je comprend l'enthousiasme pour les bidules tactiles, étant moi aussi passé par là ;-)
Pour un simple usage domestique, c'est réellement l'avenir...

 

 

Re: Pomme-shift-click

sinon, on peut faire des modificateurs tactiles qui nécessitent deux mains : on peut imaginer sur le bord de l'écran tactile des zones correspondant à ctrl, alt, maj, qui s'activent d'une pression pendant que ton autre main continue à détourer... Dans le futur, si tu as ta zone à détourer comme un hologramme que tu peux manipuler à la main, tu n'auras peut être plus besoin des différents types de lasso...

Vivement 2020 :)

 

 

Mes autres sites