S'identifier - Contact
 

 Le Temple Noir : Naj'entus

Note : 3.6/5 (60 notes)

 

Mots-clés : , ,


Haaaa ! Voilà enfin le temple noir ! Holala ! Voilà enfin une instance avec un véritable souffle épique ! Parce que bon, Hyjal, c'est sympa, mais ça ne donne absolument pas l'impression de grande bataille épique comme ça l'était dans Warcraft 3 (oui, de ce point de vue là, c'est un peu raté quand même). Par contre, l'arrivée dans le temple noir et l'avançée au sein de l'instance est vraiment très réussi. Bravo à Blizzard. C'est vraiment une formidable instance. Mais revenons au début...

Nous avions laissé Akama pénétrer dans l'instance après une petite diversion à l'entrée du temple. Bon ben, suivons le rapidement. L'entrée principale étant un peu trop défendu, on va passer là où les défenses sont moins poussées : les égouts de Karabor. Et ouais, le début de l'instance se passe dans les égouts (pour un peu, on se croirait dans Half Life). Et devinez qui Illidan a posté dans les égouts pour défendre sa place forte ? Des nagas ! On pensait en être débarassé après avoir tuer Vashj, mais il en reste encore quelques uns. Il y a peu de trashs pour atteindre le premier boss. IL est possible d'éviter un maximum de packs en suivant bien le chemin, donc n'hésitez pas. Rien de difficile sur les trashs, des nagas, des gros élémentaires (le tank doit mettre un équipement RN pour ceux-là), des hydres (pensez à les mettre hors de ligne de vue des gardes nagas pour éviter qu'ils ne se buffent). Attention simplement au dernier pack constitué de 5 nagas et une tortue. Il faut tanker les cacs loin derrière (dans la pente), sheeper les 3 nagas et endormir la tortue. Attention, quand les nagas se desheepent, elles deviennent insensible au sheep et il faut alors trouver une autre technique (piège de chasseur, fear, seduce...). Rigolo.

Bref, nous voilà dans une grande salle dans les égouts, de l'eau saumâtre jusqu'aux genoux (je plains les gnomes), devant le grand naga Naj'entus. Alors là, celui-là, il devrait vraiment se faire un coup de chirurgie esthétique, il est vraiment très laid. Il a bien vaguement une gueule avec des dents, mais j'ai pas réussi à trouver son nez ni ses yeux... Le combat est très rigolo et relativement difficile. Il demandera une bonne coordination du raid. Bon évidemment, après Vashj et KT, c'est finger in the nose. Il y a en effet le même principe de chopper un truc sur le décor pour l'utiliser ensuite. Par contre, pour les guildes qui lui rendront visite directement avec le patch 2.4, il risque de nécessiter un certain apprentissage, mais rien de dramatique.

Pour le combat, il y a besoin d'un seul tank qui se mettra au centre de la salle. Le boss ne tape pas excessivement fort. En revanche, il y aura énormément de dégats de raid. Très régulièrement (genre toutes les 3 secondes), il balance une attaque sur 3 joueurs aléatoires du raid qui fait 3-4K de dégats ainsi qu'un dégat collatéral sur les joueurs à moins de 5 mètres. Il faudra donc bien s'écarter les uns des autres. Déterminez la place de chacun des groupes, puis chacun se place à plus de 6 mètres des autres. Par ailleurs, toutes les 30 secondes environ, le boss envoie une grosse épine sur un joueur infligeant 4K points de dégats. L'épine reste alors sur le joueur, le stunnant en boucle, et en générant des dégats réguliers. Il faut que le joueur le plus proche vienne sur le joueur "épiné" et clic-droit sur l'épine pour récupérer l'épine dans son inventaire et libérer le joueur. Pensez à vous replacer instantanément ensuite.

Toutes les minutes, le boss se met une grosse bulle verte autour de lui. Il devient alors insensible à toutes les attaques. Il ne lance plus aucune attaque à distance pendant son bouclier (mais continue à taper le tank), en revanche, il regen sa vie à hauteur de 1% par seconde. Le seul moyen de détruire le bouclier est de lancer l'épine qu'un des joueurs aura récupéré préalablement, en cliquant dessus via son inventaire. Attention, la portée est seulement de 20 mètres donc celui qui aura l'épine aura peut-être besoin de se rapprocher. Lorsque le bouclier explose, il fait 8500 points de dégats au raid entier. Ha oui, quand même. Attention, toutes les techniques pour réduire les dégats sont utilisables : ice-block du mage, cape d'ombre du voleur, bubulle du paladin, écorce du druide... Il faut absolument que tous les joueurs aient plus de 10K pv sous peine de crever lamentablement, chacun doit donc impérativement venir avec son stuff endu.. Du coup, avant de lancer l'épine, tous les healers doivent remonter la vie de tous les joueurs le plus vite possible, puis on lance l'épine dès que les joueurs sont maxés (pour éviter que le boss ne regen trop de vie). Le boss ne recommence les attaques à distance que 10 secondes après l'explosion du bouclier. Les healers ont donc 10 secondes pour remonter 8500 points de dégats sur les 25 joueurs, c'est rude... Et après, on recommence. Ainsi de suite jusqu'à la mort du boss (ou du raid).

Voilà, un combat très rigolo donc avec la gestion de l'épine. Un combat très éprouvant pour les healers ("gaffe les gars, y a encore 3 joueurs avec moins de 8500 points de vie, allez on lance l'épine dans 2 secondes, grouillez-vous", ou encore "bon, 25 joueurs à 10% de leur vie, les attaques reprennent dans 10 secondes, on se maaaagne de remonter les petites barres de vie !"). Pensez également au placement, c'est très important ici. Et organisez-vous aussi pour savoir exactement qui va prendre votre épine si vous êtes ciblés, c'est vite arrivé de dire : "ha bah non, je pensais que c'était machin qui allait la prendre, ha bah non, je pensais que c'était toi, ha bah tant pis, il est mort..." (et attention à la reconfiguration des assignations à la mort d'un joueur...). Le combat est assez court mais extrêmement intensif en terme de heal. Pour pimenter la chose, le boss envoie souvent une épine quelque secondes avant le bouclier, il faudra donc remonter très vite la vie du pauvre joueur choisi... Si vous avez trop de mal, n'hésitez pas à prendre plus de healers. En effet, pour une fois, plus de healers signifie aussi plus de dps (étrange non ? Ben oui, s'il y a plus de heal, on remonte la vie de tout le monde plus rapidement, et on peut faire exposer le bouclier plus rapidement, ce qui fait moins régénérer le boss). On a même fini par stacker 10 healers sur le premier down (mais bon, c'était un peu exagéré).

Bref, un boss très très sympa que je recommande à tout le monde ! Une technique rigolote qui donne une certaine fierté au down du boss (contrairement aux trois premiers boss de Hyjal qui sont quand même peu intéressants). Et une fois le boss mort, on quitte les égouts pour retourner à l'air libre sur le parvis du temple, de l'autre côté de l'immense porte avec une vision sublime de tous les dragons qui volent dans le ciel. Magnifique. Mais on verra ça un peu plus tard... :)

Table de loot de Naj'entus.
Guides des boss du Temple Noir.
Merci à Félicia pour le screen.

Commentaires

eh bien, tu cartonnes en ce moment avec ta guilde, peut-etre supremus et akam d'ici la fin de la semaine

sinon ... 10 healers O_o, vous avez joué la facilité, mais si vous les aviez sous la main pourquoi ce priver après tout ?

 

 

Petit edit

"Attention, la portée est seulement de 20 secondes donc celui qui aura l'épine aura peut-être besoin de se rapprocher"

Dois y avoir une petite erreur dans tout ca :).

 

 

Re: Petit edit

Oups, corrigé. Merci bien :)

 

 

gros gg...

salut

il est vrai que lorsqu'une personne travaille 5 jours sur 7 à raison d'une quarantaine d'heures...je vois pas comment on peut atteindre ce niveau de jeu car sur wow, rien ne remplacera   jamais le temps de jeu.
Pour reussir il faut se stuffer, pour se stuffer faut savoir jouer un minimum, pour savoir jouer un minimum faut jouer beaucoup ( je parle du hl et vhl ) et trouver le nombre de no-lifes necessaires à former des raids capables de tomber le vhl....et tout çà, sans temps, c'est pas la peine d'insister même si la plupart vont vouloir vous faire gobe d'entrée qu'ils vident le temple noir pendant qu'ils se font chiés devant derrick ou comme une envie soudaine etc etc...

Personne ne peut atteindre se niveau sans être no-life, jouer enormement. PERSONNE 
Y'a pas de magie, y'en aura jamais.

Sinon gros gg quand même  pour le mec qui a ce niveau, et egalement à sa bande de potos no lifes car seul et sans temps de jeu enorme...c'est le hl et basta.

bon jeu 

 

 

Re: gros gg...

Heu je travaille au moins 40 h par semaine 5 j sur 7, je raid 25 3-4 jours par semaines et on est sur kaelthas :)

Ya moyen de faire du VHL en ayant une vie a coté rassure toi :D

 

 

Re: gros gg...

En s'en donnant les moyens, et là je ne parle pas que de temps de jeu, il y a largement de quoi faire du raid 25 à ce niveau sans être "no-life".

Je bosse aussi plus de 40 heures/ semaine 5j/7 et ça ne m'empêche pas de faire 3 raids / semaine de 20h45 à 00h00. Et je suis aussi sur Kael Thas. Si tu comptes bien ça fait une dizaine d'heure et cela constitue en effet le ticket d'entrée minimum pour partir en raid.

Ce qui me permet cela c'est tout simplement :

- Focus sur un seul perso ->  Je ne perds pas de temps sur des rerolls.
- Se tenir informer sur sa classe -> Ca ne prend pas beaucoup de temps et ça aide beaucoup, aussi bien côté gameplay (connaître les mécanismes de jeu permet d'être plus efficace) que dans le choix du stuff.
- Focus sur le PVE
- Concentration en toute circonstance en raid -> Réduction des activités parasites au maximum
- Pour le Gameplay, très franchement je suis mal placé pour juger du mien, mais au vu de mes nombreuses rencontres dans WoW, je pense que certains en ont sans nécessairement avoir du le développer (ils sont réactifs, concentrés, disciplinés et tirent leçon de leurs erreurs), d'autres n'en ont pas et n'en auront sans doute jamais (notamment car ils ne savent pas se remettrent en cause) et certains, plus rares, ont bossé pour l'acquérir. Gros temps de jeu ne veut pas dire Gameplay et inversement faible temps de jeu ne veut pas dire absence de gameplay.
- Trouver une bonne guilde -> Une dont le staff et les membres ont intégré que les points ci-dessus étaient plus importants que le temps de présence.

My 2 cents

 

 

Nerf l'enrage

Salut et encore merci pour ces guides que je prends en référence la plupart du temps que moi et ma guilde appréhendons un nouveau boss.
Je suis dans une guilde semi-casual (3 par semaine sont proposés et on demande à chacun de venir 2 fois au moins)

J'ai essayé de suivre l'évolution de la plupart des guildes, donc apres le down de Kazrogal, nous avons enfin penetrer dans BT.

Et la nous avons un gros problème sur l'enrage de ce boss. Certes nous y allons à 9 heals (comme conseillé la plupart du temps et je constate que pour un début ca n'est pas de trop), et nous perdons peu etre 1 seconde de trop sur chaque clic du bouclier, mais meme avec un raid full (ou quasiment), l'enrage arrive quasiment à chaque fois à 15%. Je suis étonné car nous semblons être les seuls à bloquer sur cet enrage..

Nous mettons donc en cause notre dps, qui était pourtant suffisant pour les 3 premiers boss d'Hyjal...

 

 

Re: Nerf l'enrage

yop

enleve du heal ça passera mieux.

c'est un rush dps et un rush heal

on le tombe à 7 heals, mais 7 heals bourrin^^

++

 

 

Re: Nerf l'enrage

Bon finalement il est tombé, et à 9 heals.

Surement davantage de réactivités sur le bouclier à force d'essayer :p

 

 

Mes autres sites