S'identifier - Contact
 

 Le Temple Noir : Supremus

Note : 3.5/5 (51 notes)

 

Mots-clés : , ,


Voici la suite du Temple Noir. Après avoir visité les égouts de Karabor (ouais, ok, c'est juste des égouts, mais il y a quand même un souffle épique à partir à l'assaut du temple noir, même en passant par les égouts), on émerge à l'air libre sur le parvis du temple juste de l'autre côté de l'énorme porte. Et là, c'est tout simplement é-nô-rme. Déjà le parvis est gigantesque, il est rempli d'orcs au sol, en l'air chevauchant des drakes du néant, bref, c'est véritablement l'avant garde d'Illidan. On laisse les nagas de côté pour entrer de plein pied dans le monde d'Illidan. Dans le ciel, une énorme lune est voilé par les nuages avec les drakes qui passent juste devant l'auréole de lumière à la manière d'un E.T. sur son vélo... (remarque que je n'y suis jamais allé en plein jour, je ne sais pas ce que ça donne en journée)... Une vision superbe. Bravo Blizzard. On aimerait tant voir ça plus souvent (ouais, parce que à part Karazhan qui était très réussi d'un point architectural, le reste des raids est franchement décevant (à l'exception peut-être de la première rencontre avec Al'ar et Kael Thas) !

Oui, bon, c'est pas tout ça, mais faut pas bailler aux corneilles, c'est qu'il y en a du mob... Les trashs sont très nombreux mais ne posent aucun souci. Attention simplement aux aggros malencontreux (les packs sont très rapprochés et il y a des patrouilles). Pensez à bien vider toute la zone, le combat contre le boss prenant toute la place. Après 20 minutes de trashs, on se retrouve devant l'immense infernal Supremus. Il a une bonne gueule celui-là. Chien de garde de l'entrée du palais, il ne va pas nous laisser passer...

A nouveau, Supremus est un boss très simple. On prend toutes les techniques vu jusqu'à présent dans BC, on passe tout ça au shaker, et on en sort un sympathique cocktail mais avec un sérieux arrière-goût de déjà-vu. Surprise, le combat est une succession de deux phases qui s'alternent toutes les minutes (ho ben dis donc, ça c'est étonnant, on nous a encore jamais fait le coup !). Entre chaque phase, il y a un reset d'aggro (Leotheras et son reste d'aggro, anyone ?) (enfin uniquement au passage entre la 2ème et la 1ère, on verra pourquoi l'inverse n'est pas important), donc gaffe à la reprise d'aggro. Dans la première phase, il va falloir le tanker normalement et bourriner les dps, faut le faire claquer. Il va envoyer de temps en temps des flammes bleues en direction d'un joueur. Tous les dps distances doivent s'écarter un maximum et évitez simplement de rester dans la trainée bleue. Excessivement facile. Le boss va aussi taper régulièrement une frappe nocive sur le joueur au cac qui a le plus de points de vie (à l'exception du MT) (Gruul et sa frappe nocive, anyone ?). Certes, ce n'est pas exactement comme Gruul puisque ce n'est pas le 2ème de la liste d'aggro, mais la personne avec le plus de points de vie. On prendra soin d'y mettre un tank bien stuffé, la claque faisant bien mal. Voir même mieux, on mettra deux tanks bien stuffés car il fait souvent cette technique plusieurs fois d'affilés (jusqu'à 3 fois facilement). Du coup, premier coup, hop l'OT se prend 8K dans les dents, deuxième coup, le deuxième OT se prend 8K dans les dents également, troisième coup, le premier OT se reprend 8K et passe à 10% de vie, que l'on se dépêche de lui remonter. SI jamais un autre cac se prend la baffe, c'est le one-shot assuré... Voilà, ça c'est la première phase. Pas de quoi défriser un mouton : déplacez vous légèrement quand vous êtes à côté d'une trainée bleue, remontez bien la vie des OTs dès qu'ils prennent des baffes et gardz en vie le MT (pas difficile, il tape pas excessivement fort).

Deuxième phase, il n'y a plus d'aggro, le boss se déplace tout doucement (95% de la vitesse standard), il se met à cibler un joueur aléatoirement, se dirige vers lui (le one-shoot s'il parvient à l'atteindre) et rechange de cible toutes les 10 secondes (Thaladred et son kitting, anyone ?). Petite subtilité supplémentaire par rapport à Thaladred, s'il est vraiment trop loin d'un joueur, il fait une légère charge pour se rapprocher du joueur. Comme ça, on est jamais vraiment à l'abri (en même temps, il est vraiment bête, il arrête sa charge toujours 20 mètres trop tôt, il continuerait sur 20 mètres, il pourrait one-shoot chaque joueur et hop :) ). Donc pas difficile, on fait un kitting comme sur Thaladred. Pensez à ne jamais être proche du boss (s'il vous prend pour cible juste quand vous étiez à côté de lui, hop, cimetière). Le mieux est de s'organiser pour être tous au même endroit et de courir en troupeau en faisant des zigs-zags entre les deux côtés de la zone. En plus de ce kitting, le boss fait pop régulièrement des volcans un peu partout qui, pour le coup, font vraiment très très mal. 4K par seconde avec une zone d'aoe très large (Al'ar et les cercles de flamme, anyone ?). Restez bien très loin des volcans (oui, va falloir zig-zaguer pour kitter le boss, tout en zig-zaguant autour des volcans, avec un peu d'habitude, c'est pas très difficile). Le problème avec les volcans est le suivant : vous restez immolbiles pour observer où va le boss, hop un volcan pop juste à votre position, 1/2 seconde pour que l'effet graphique se déclenche, 1/2 seconde pour se rendre compte qu'il y a un volcan, 2 secondes pour s'éloigner de la zone d'aoe et ben paf, ça fait 3 secondes et vous êtes déjà mort. Si le volcan pop sur vous, c'est quasiment déjà trop tard. La bonne solution est alors d'être toujours toujours en mouvement. Vous vous mettez sur course automatique et vous n'avez plus qu'à vous diriger, mais vous devez courir quasiment tout le temps. De cette façon-là, les volcans sont évitables très très facilement. Le volcan va pop, 1/2 seconde avant l'effet graphique (entre temps, vous avez déjà avançé), pas besoin d'1/2 seconde pour se rendre compte du volcan puisque vous êtes déjà en mouvement, bref, du coup, vous prenez tout simplement zéro dégat. Par contre, le dps sera très très faible sur cette phase, uniquement vos instants. Pas grave. L'enrage du boss est de 15 minutes, vous avez largement le temps de le tuer en faisant du dps seulement en phase 1. Attention à la transition phase 2 - phase 1, il faut que le tank se tienne près, pas trop loin pour le récupérer le plus vite possible, avec une redirection d'un chasseur tant qu'à faire.

Et voilà, c'est tout. Le gardien du temple devrait tomber assez rapidement. Compilation de Gruul, Leotheras, Thaladred et Al'ar, pas grand chose de bien difficile. Après 2 ou 3 essais pour laisser les healers gérer le coup de la frappe nocive et chaque joueur gérer le kitting et les volcans, il devrait tomber dans la première soirée de try. Dommage quand même d'avoir autant de boss si faciles. En revanche, Supremus mort, on peut enfin pénétrer véritablement dans le temple, et là, nouveau coup au coeur, la première salle est à nouveau magnifique avec une gigantesque statue (mais quand je dis gigantesque, c'est vraiment gigantesque). Mais on verra ça prochainement...

Table de loot de Supremus.
Guides des boss du Temple Noir.
Merci à Félicia pour le screen.

Commentaires

Durant la 2eme phase nous optons plus pour une strategie qui est de bien s'écarter les uns des autres (pas avoir 5 personnes ds un volcan d'un coup) et ainsi avoir une très grande zone de kitting pour Supremus, on a même la place de se faire focus 2 fois de suite sans se faire toucher ou mm knokcbacker.

Donc ph2 tout le monde en cercle autour de supremus, avec une bonne marge tout de mm, et on tourne ds le sens des aiguilles d'une montre ou inversemment en fonction de la position de supremus.

Sinon nous venons d'arriver dans BT et nous avons déjà down les 3 premiers boss (Najen, Supre & Akama) et mis Teron a moins de 50% donc un peu déçu par la difficulté quasi "inexistante" des 4 premiers boss de BT (surtout shade of akama)... enfin bon en comparaison a KT et Vashj ca laisse un froid ds le dos.

 

 

Mes autres sites